Accueil Date de création : 14/09/07 Dernière mise à jour : 02/06/15 01:16 / 582 articles publiés

Lettre ouverte aux politiques qui se sentent le droit de prétendre nous représenter… (février 2015)  (Quand j'écris) posté le mardi 02 juin 2015 01:16

Monsanto, le traité trans-atlantique, la loi Macron, et maintenant l’affaire SwissLeaks et votre silence associé est la goutte d’eau.    
Permettez-moi d’exprimer la raison pour laquelle je ne voterai pour aucun d’entre vous en 2017, pourquoi j’attends autre chose, pourquoi j’attends une autre révolution !

Il y a quelques années, j’espérais une VIème République. Mais aujourd’hui je m’interroge : pensée par qui ??? Au secours ! La Vème République a été pensée par un homme de valeurs pour des hommes de valeurs (merci Monsieur Onfray pour ce bon mot même si je ne suis pas toujours d’accord avec vous ), or, à force d’élire et réélire des hommes qui ont défrayé toutes les chroniques judiciaires, comment peut-on être en confiance ? Nous sommes en droit d’exiger une moralité irréprochable de nos représentants. Surtout s’ils nous l’exigent. Certains politiques me donnent de l’espoir, mais il ne se passe pas une semaine avant qu’on ne le voit apparaître aux devants d’une affaire discutable… Je reste donc dubitative et j'écoute de plus en plus assidûment Etienne Chouard.

Retour à présent sur le 25 mai 2014 :

Que s’est-il passé ? Depuis quand ne vais-je plus voter ?

Je suis au volant, je l’entends à la radio : le FN a gagné avec 25% des votes, qui laissent présager 24 sièges sur les 74 de la France (contre 3 en 2009). Je change de radio pour être sûre… Pareil. Mes yeux sont exorbités, mes pensées s’envolent. 
Voilà où on en est à force de prendre les gens pour des cons, à force de ne pas les écouter, de faire comme s'ils ne se débattaient pas, ne parlaient pas, à force de dire que leur parole n'a pas de valeur, à force de croire qu’ils vont aller voter pour des sous-hommes politiques véreux multi récidivistes ET SURTOUT voter pour eux PUISQU’IL N’Y A PAS D’AUTRE CHOIX et que c'est tout ce que valide la bien-pensance. Notre devoir de mémoire est bien court pour ne pas s'attacher à "grandeur et décadence de Rome", TOUT le système est dégénéré. Quand un choix doit se faire parmi des propositions qui sont toutes fausses en mathématique, si on ne refait pas le calcul en entier, on aura tout faux de toute façon... A force de laisser cette bien-pensance boboïste toute puissante décider de qui peut ou ne peut pas s’exprimer, sur quel sujet, à quel niveau, on ne peut pas voir plus loin...

A ce propos on peut juste se pencher sur le cas Aymeric Caron qui dit à Frédéric Taddeï « On met en valeur des personnes, alors, si ces personnes sont porte-parole d’un mouvement politique qui fait tant de % on peut le comprendre parce que ça existe, c’est une réalité, et ça incarne un mouvement de pensée qui est réel dans la société, mais en ce qui concerne par exemple Soral (dont il disait ? bredouillait ? juste avant « et puis honnêtement là, j’crois que tout le monde va s’accorder pour dire que c’est quand même, pour le coup, un esprit malade, en ce qui le concerne, pour d’autres on peut discuter, quelqu’un qui est à moitié fou, euh, et vous le légitimez d’une certaine manière »), pendant des années jusqu’à très récemment, le grand public ne le connaissait absolument pas (tu veux dire à peu près comme toi ? ), il ne représentait rien d’autre que lui-même et que ses propres délires et donc pourquoi à ce moment là lui donner une parole en faisant penser au téléspectateurs que cette parole est aussi importante que celle des autres invités ? ». Je précise que je ne valide pas tous les propos d'Alain Soral, mais j'aime quand les gens ont les couilles de dire ce qui dérange. J'aurais pu trouver d'autres exemples à propos de Dieudonné, Zemmour ou Ramadan. Quelle honte de tenir de tels propos, quelle insulte à l'intelligence des téléspectateurs qui ne pourraient pas juger par eux-mêmes de la valeur de propos. Où sont LES ARGUMENTS dans cette diatribe ? Et surtout pour qui se prend-on soi-même pour établir une telle hiérarchie. Sans doute les téléspectateurs sont-ils forcément assimilés à ceux qui font inviter Nabilla au supplément de Canal+ (chaîne éminemment culturelle et reconnue comme telle par la bien-pensance qui l'anime). Alors qu’en ce qui le concerne lui, Aymeric Caron, je me pose la question de sa légitimité sur un plateau de télévision… De sa légitimité à parler au nom de qui que ce soit hormis du sien (et je lui revendique ce droit, seulement celui-là, je n’ai pas besoin de sortir de grande école pour me faire une opinion sur le vide qui émane de ses propos).

Suis-je allée voter ? Non. Ai-je honte ? Non. En 2009 l’abstention aux élections pour le Parlement Européen atteignait presque les 60%, que doit-on penser des 25% du FN qui n’avait obtenu alors que 6% ? Pensé-je que décidément les Français sont vraiment des abrutis et sont devenus totalement xénophobes en 5 ans ? Non.

Que s’est-il passé ? Depuis quand ne vais-je plus voter ?

Si je ressors mes souvenirs, je me suis plutôt investie : j’ai occupé une mairie en famille pendant plusieurs jours, j’ai laissé ma voix sur les trottoirs parisiens à coup de « ton éducation, tu sais où on s’la met » (et en 95 il y avait de quoi faire), je suis allée en Palestine en délégation politique, avant ça j’avais écrit un spectacle joué par des adolescents de collège pour des enfants de primaire qui s’appelle « Raconte-moi l’histoire du droit de vote en France », où pour finir et par désintérêt d’un peuple qui ne se retrouve plus dans ce qu’on lui propose, un clown est élu grâce à sa voix et à celles de ses parents et commence son mandat en édictant de nouvelles lois absurdes. Drôle de résonance aujourd’hui.

Que s’est-il passé ? Depuis quand ne vais-je plus voter ?

Mais il ne s’agit pas là que de ma voix. Ma voix seule n’aurait rien changé à ce résultat. Mais bien celle de millions. Quelle est la part des 56% d’abstentionnistes à ne pas être en « méconnaissance ou en désintérêt de la chose publique » ? Oui, c’est ça la définition de l’abstention. Jusque là on est pris pour des cons.          
On voudrait, on a voulu, on m’a fait dire et je le pense, que ce droit est un devoir, je revendique aujourd’hui que je prends exactement ce droit comme tel, j’ai le droit d’aller voter, ou pas. J’use et nous avons beaucoup abusé de ce droit le 25 mai dernier.
Mais j’espère qu’ils se demandent bien tous pourquoi !!!! Pourtant leur réponse à côté de la plaque me fait déjà peur. 
Qui propose des solutions à propos des violences urbaines, ces petits rien qui sont écrasés du pied par la bien-pensance (qui me donne envie de gerber), des injustices sociales (mais à commencer par les abus à contrôler, il ne s’agit pas de couper tout à tout le monde sous prétexte d’abus, tout le monde n’abuse pas !!!), du bordélo-bordélique bordel des administrations et de leur système de gestion qui date du régime Napoléonien (au programme de CM2, on ne s’en souvient pas toujours parce qu’après on n’a plus le temps de le revoir jusqu’à la terminale), la surproduction, la surconsommation, le surfoutage de gueule (l’affaire SwissLeaks aujourd’hui par exemple), la question de transmission des valeurs françaises dans l’éducation, très attendue depuis les réactions post-Charlie et qui aujourd’hui ne servent pour l’instant qu’à redorer le blason de François Hollande (on attend, on attend… AUTRE CHOSE QUE ÇA), la question de « repenser l'islam avec Abdennour Bidar » qui se fait trop en « underground »,  entre autres "tracas" qui pourrissent (VRAIMENT !!!!) le quotidien de l' »arrière-garde » que nous sommes (propos déduits du discours de Manuel Valls d’avril 2014 si haineux et si applaudi, honteux !), du néant artistique et culturel des grands médias à commencer par la télévision et qui, si dérisoire qu’il puisse paraître entraîne les esprits farcis de « petits tracas » à la mise en pilote automatique du cerveau et arrange bien la bien-pensance (la télé, la 4ème grande religion en France ex-æquo avec le foot !)... Qui ?

Que s’est-il passé ? Depuis quand ne vais-je plus voter ?

Peut-être depuis que je ne me reconnais plus dans ce qu’on me propose. Peut-être depuis que j’ai vu le derrière de l’écran en travaillant dans une mairie d’extrême gauche dans laquelle j'ai tant voulu travailler, que j’ai voulu quitter par dégoût (en fin de contrat) et qui m’a fait partir sans chômage sous prétexte que mon projet de vie semblait dérisoire à la DRH, parce que les mairies ne sont pas obligées de cotiser au chômage et que si elles refusent de nous le donner il faut se battre contre… l’état ! Au risque quand même de me retrouver sous les ponts !!!! (merci mes économies, merci papa, merci maman).

Que s’est-il passé ? Quand retournerai-je voter ?

Je n’en sais rien. Mais il ne suffira pas du résultat du vote pour le Parlement Européen, ou des récents sondages pour que ça change !

Nathlb,

Citoyenne concernée,

Abstentionniste obstinée.

 

Il me fallait revenir en écriture... Que n'ai-je pensé à ma meilleure tribune pour le faire... Blog de nathlb : ___________________ Atteinte d'une maladie mortelle : la vie !, Lettre ouverte aux politiques qui se sentent le droit de prétendre nous représenter… (février 2015)

lien permanent

Nathalie Elbé nue !  (Quand je vous parle) posté le lundi 01 avril 2013 14:00

Blog de nathlb :___________________ Atteinte d'une maladie mortelle : la vie !, Nathalie Elbé nue !
lien permanent

Prades d'Aubrac  (France) posté le mercredi 10 octobre 2012 12:58

Blog de nathlb :___________________ Atteinte d'une maladie mortelle : la vie !, Prades d'Aubrac

Décembre 2011.

J'aurais pu vous donner des nouvelles, c'est vrai. Merci à ceux qui ont continué à m'envoyer des messages. Je vais essayer de revenir par là de temps en temps. Peut-être même écrire...

lien permanent

Vérone  (Italie) posté le dimanche 04 décembre 2011 23:34

Blog de nathlb :___________________ Atteinte d'une maladie mortelle : la vie !, Vérone
lien permanent

Longicorne  (Animaux domestiques, faune, flore) posté le dimanche 30 octobre 2011 23:35

Blog de nathlb :___________________ Atteinte d'une maladie mortelle : la vie !, Longicorne

Les Cerambycidae, vulgairement appelés capricornes ou longicornes, sont une famille d'insectes de l'ordre des Coléoptères, qui comprend plus de 25 000 espèces. (source : Wikipédia :http://fr.wikipedia.org/wiki/Cerambycidae). Contre le montant de ma porte de chambre au passage...

lien permanent
|

ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à nathlb

Vous devez être connecté pour ajouter nathlb à vos amis

 
Créer un blog